18/06/2015
L’actualisation du Code des Investissements de la Côte d’Ivoire au centre d’un atelier de réflexion



Rendre le Code des Investissements de la Côte d’Ivoire encore plus compétitif, tel est l’objectif poursuivi par l’atelier de recadrage et de validation des propositions relatives aux dispositions règlementaires du Code des Investissements organisé le 11 juin 2015 par le CEPICI à la Maison de l’Entreprise à Abidjan-Plateau.

Tenu sous la présidence du Premier Ministre ivoirien, SEM Daniel Kablan Duncan, représenté par le Ministre de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, cet atélier qui a regroupé l’ensemble des acteurs impliqués a consisté en la formulation de propositions concrètes qui cadrent avec les réalités du climat des affaires dans notre pays.

Cela en vue de mettre à jour ce dispositif d’incitation afin d’accroître les investissements privés et accélérer la création de richesses et d’emplois.

Situant le contexte de cette rencontre, le Directeur Général du CEPICI, M. Emmanuel Essis a affirmé que bien que disposant de « l’un des codes des investissements les plus compétitifs de la sous-région… il nous appartient de faire de la veille stratégique, d’être innovant afin d’améliorer ce bel outil de promotion des investissements » eu égard à l’environnement de compétition en constante mutation dans lequel nos pays évoluent.

Pour le Ministre Jean-Claude Brou, les résultats des discussions doivent simplement contribuer à « améliorer le cadre d’incitation pour donner une nouvelle impulsion aux investissements ».

Au terme des échanges, des propositions pour la modification des textes – loi, décret et arrêtés d’application du Code des investissements – ont été émises pour entre autre rendre le dispositif davantage incitatif et encore plus transparent et équitable.

Il faut aussi que ces propositions ont pour but de favoriser la création d’emplois à travers les investissements des entreprises.

Par ailleurs, lors de la restitution des travaux, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Industrie et des Mines, M. Guillaume Gnamien a fait savoir que « le processus décisionnel de ces propositions va être engager… pour la dynamisation de la création d’emplois » avant de « remercier le CEPICI pour cette heureuse initiative » qui permet d’évaluer et d’actualiser l’un des dispositifs les plus importants de la promotion des investissements.

Pour rappel, l’histoire de la Côte d’Ivoire compte quatre Codes des Investissements adopté respectivement en 1959, en 1986, en 1995 et enfin en 2012. Le dernier en date, a permis au CEPICI d’agréer 347 projets d’investissements cumulant un montant de 1090 milliards FCFA et créant 12828 emplois directs. 40% de ces projets sont déjà à décembre 2014, le reste étant planifié sur les années 2015, 2016 et 2017.


Image
RDV AGREMENT : Les dépôts de damande de bénéfice du code des investissements se font sans RDV de 09h à 14h dans nos services dédiés .